Les séries 2017-2018 : Réunion du CPE

Le projet de séries était abordé hier à Libramont, lors de la CPE. En P2, Compogne et Bouillon souhaitent du changement, mais ont peu de chances d’être entendus

En P2, quatre clubs ont fait part de leur déception par courrier, auprès du CP: Compogne, Halthier, la Winaloise et Bouillon. Les trois premiers, versés en 2C, regrettent d’être séparés des clubs bastognards (Bastogne, Mageret et Vaux-Noville), regroupés en 2B. «Nous avons été assez surpris, et même déçus, de découvrir que nous étions privés des derbys face à nos voisins, s’est exprimé le président compognard Daniel Lapraille. Nous aurions souhaité évoluer avec Bastogne, Mageret, Vaux-Noville et Sibret. Dans cette 2C, nous sommes quelque peu isolés.» Un vœu partagé par les clubs d’Halthier et la Winaloise. «Nous entendons vos remarques, mais si nous effectuons un découpage vertical plutôt qu’horizontal, les clubs de la Famenne devront se déplacer à Poupehan. Je ne pense pas que les Melreusiens seraient contents de devoir se rendre là-bas, a répondu le président du CP, Marcel Javaux. Idem pour Aye et Waha-Marche. Quant à Bercheux, il n’a probablement pas envie de passer en 2C.»

Le débat a ensuite porté sur la série A. Sans surprise, Jean-Pol Simon, le représentant de Bouillon, s’est emparé du micro. «Nous ne comprenons pas ce que nous faisons en 2A. D’une part parce que nous sommes séparés de notre voisin communal, Poupehan, d’autre part parce que pour rejoindre la région d’Arlon, nous devons passer par Libramont, a fait remarquer le dirigeant bouillonnais. Des clubs de 2B sont mieux placés que nous pour rejoindre la série du Sud.» Marcel Javaux n’a pas masqué son étonnement. «En tant que policier, je ne peux pas croire que vous ne connaissiez pas la géographie de la province, a répondu le président du CP. Il y a une route qui passe par Florenville, non?»
«Personne, à Bouillon, ne passe par Florenville pour se rendre du côté d’Aubange ou Messancy, a assuré Jean-Pol Simon. De plus, en 2A, nos déplacements seront bien plus importants qu’en 2B.»
«J’ai bien reçu la feuille avec vos calculs, a répliqué Marcel Javaux. J’ai calculé, moi aussi. En 2A, vous effectuerez 1 612 km, contre 1 148 en 2B. Nous ne vous envoyons tout de même pas au bout du monde, hein! La réalité, c’est qu’il y a treize clubs dans le Sud et il en faut malheureusement un quatorzième. Poupehan et Longlier B ont déjà fait l’effort d’aller en A, donc nous ne pouvons les punir une deuxième fois. Mais nous entendons vos remarques et nous en discuterons jeudi.»

Joomla Themes designed by Web Hosting Top